Accueil > Les bureaux d’études, les nouveaux piliers de la transition énergétique

Les bureaux d’études, les nouveaux piliers de la transition énergétique

Pour faire face à la concurrence venue de l’étranger, les entreprises françaises recherchent des ingénieurs d’étude polyvalents et efficaces. Le développement de processus économiquement durables et moins consommateurs en énergie implique une innovation forte dans la conception de nouveaux produits technologiques. Les chefs de projet et assistants de bureau d’études y jouent un rôle prépondérant.

Avec le cursus BTS ATI – Assistant technique d’ingénieur, le groupe AFORP prépare les apprentis à relever les nouveaux défis de l’industrie. Il combine une formation technique et une formation générale pour étudier, analyser et gérer un projet technique. 

 

Le rôle du bureau d’études

Capable d’accompagner son client sur le plan technique et structurel, le bureau d’études analyse les données et réalise les diverses études pour mener à bien le projet. Il compte dans ses rangs des ingénieurs et techniciens spécialisés dans le secteur industriel, l’informatique, la construction et bien d’autres domaines. Les grandes entreprises françaises possèdent fréquemment un bureau d’études en interne pour les aider à se montrer plus compétitives.

 

Travailler au sein d’un bureau d’études nécessite une parfaite connaissance du domaine d’activité concerné. Les postes les plus élevés doivent afficher une excellente gestion des budgets, ainsi qu’une bonne maitrise du marché et du coût des matières premières. L’assistant technique de bureau d’études intervient dans différents secteurs de l’industrie. Ses missions vont de la réalisation de plans à la conception et la modélisation de pièces ou produits conformément au cahier des charges. Qu’il s’agisse d’automobiles, de machines, de bâtiments ou autres, il doit faire preuve de rigueur et de précision. La créativité est un point important dans les propositions de plans d’actions et de la méthode informatique pour mener à bien un projet de production, de logistique ou d’organisation industrielle. Avec une connaissance approfondie des mathématiques, de la physique appliquée et des logiciels de PAO / CAO, il apprécie travailler en équipe.

 

La transition énergétique ouvre de nouvelles perspectives

Avec la palette de possibilités offerte par le numérique, la transition énergétique ouvre un vaste champ de possibilité pour les experts informatiques en bureau d’étude. Les secteurs de l’industrie concernés sont nombreux et recherchent activement de nouvelles solutions pour répondre aux démarches gouvernementales en faveur du développement durable. Il en découle un véritable besoin en nouvelles technologies pour accompagner ces changements et les transformer en atout pour les entreprises. Les investissements en la matière ne cessent d’augmenter et se répercutent sur le marché de l’emploi avec une demande grandissante d’ingénieurs et assistants en bureau d’étude.

 

Le secteur de la construction et l’industrie pharmaceutique représentent des domaines d’avenir à la recherche de compétences précises pour favoriser l’innovation technologique. Au fil des années, les projets se multiplient dans le développement de technologies liées aux énergies renouvelables, de rénovation écologique, de gestion énergétique…

 

De plus en plus demandé, l’assistant technique de bureau d’étude peut proposer ses services à un large choix de domaines d’activité. Dans l’aéronautique, la pétrochimie, la santé, les télécommunications, l’automobile et autres, les entreprises ont besoin de personnes qualifiées pour concevoir de nouveaux produits ou améliorer leurs processus de production.

Avec sa formation BTS ATI en 2 ans, l’AFORP propose des exercices pratiques et des mises en situation en entreprise pour consolider les acquis et vous préparer à la suite de votre carrière.