Accueil > Comment calculer son CPF ?

Comment calculer son CPF ?

Désormais alimenté en euros, le compte CPF a pour vocation de soutenir les actifs dans la sécurisation et l’évolution de leur parcours professionnel à travers l’acquisition de compétences et la montée en qualification. Il s’agit d’un dispositif de financement public dont le salarié, le demandeur d’emploi ou encore l’indépendant profite tout au long de sa carrière, qu’il soit en activité ou non. Seulement, entre la réforme de la formation professionnelle, l’alimentation du compte, les abondements et les différents critères d’attribution, il peut être difficile de s’y retrouver. Ne cherchez plus, l’Aforp vous livre les informations pratiques et essentielles pour savoir comment calculer son CPF et réaliser son projet de formation sans fausse note !

Convertir son CPF en euros

En 2019, la réforme de la formation professionnelle a acté la conversion des heures CPF en euros. Alors que les heures cumulées étaient auparavant plafonnées à 150 heures, le compte CPF est aujourd’hui plafonné entre 5 000 € et 8 000 € selon la situation, le niveau de qualification et le temps de travail effectué. À noter que cette mesure ne concerne pas les agents de la fonction publique dont les droits restent comptabilisés en heures. 

Plus concrètement, une heure de CPF vaut actuellement 15 € TTC. Si vous aviez 100 heures disponibles sur votre compte CPF avant janvier 2019, votre crédit serait donc de 1 500 € TTC lors du passage de la réforme. 

Pour convertir votre Compte Personnel de Formation en euros, vous n’avez strictement rien à faire, mis à part vous connecter sur l’application ou le site https://moncompteformation.gouv.fr où vous pourrez consulter vos droits. En effet, la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC) se charge automatiquement de l’alimentation de votre compte CPF au cours du premier trimestre suivant l’année travaillée. Tous les ans, vous aurez donc accès à votre nouveau solde CPF entre le mois d’avril et le mois de juin.

En savoir à propos du Compte Personnel de Formation :

Faire le point sur son CPF utilisé et son CPF restant

Encore aujourd’hui, 15 % des actifs n’ont jamais entendu parler du CPF et, par conséquent, atteignent le plafond autorisé sans profiter de leurs droits. C’est pourtant une source de revenu mobilisable pour des projets d’évolution professionnelle à ne surtout pas négliger.

Nous vous conseillons de consulter régulièrement votre compte CPF afin de vous tenir informé des dernières mises à jour sur celui-ci. Vous rentrez ainsi dans une démarche d’apprentissage constant et de développement de vos compétences. 

Pour consulter votre historique de formation, ainsi que votre solde CPF, rendez-vous sur votre espace Mon Compte Formation et connectez-vous à l’aide de votre numéro de sécurité sociale. Dans l’onglet “Mes droits formation”, vous aurez accès à l’ensemble des informations utiles. Si vous souhaitez mobiliser votre compte, il vous suffira de cliquer sur l’onglet “Recherche Formation” et de filtrer vos recherches selon vos critères. Vous n’aurez plus qu’à déposer votre demande et attendre la validation de votre dossier. 

Comment abonder son CPF ?

Vous souhaitez suivre une action de formation, mais votre solde CPF est insuffisant pour le financer ? Sachez que depuis septembre 2020, les employeurs ont la possibilité d’accorder un abondement à leurs salariés en le versant directement sur leur compte CPF. Par ailleurs, si vous êtes demandeur d’emploi, indépendant ou encore travailleur handicapé, d’autres structures pourront participer à la prise en charge de votre projet de formation.

Je suis salarié, comment abonder mon compte CPF ?

Chaque année, votre compte CPF est automatiquement alimenté selon votre temps de travail l’année précédente et votre niveau de qualification. Un salarié à temps plein verra son compte CPF crédité de 500 à 800 €/an, plafonné à 8 000 €. Si vous avez besoin d’une dotation complémentaire pour financer la formation de votre choix, votre employeur peut désormais se porter volontaire.

En effet, il peut accorder un abondement :

Il a bien sûr le choix de financer tout ou partie de la formation avant de procéder à l’inscription. Pour ce faire, l’employeur devra se rendre sur l’Espace des Employeurs et des Financeurs (EDEF) et sélectionner “Attribuer une dotation”. S’il effectue cette démarche pour la première, une habilitation lui sera demandée. Elle peut être obtenue auprès du service net-entreprises.fr. 

Encore peu utilisé, l’abondement volontaire favorise la montée en compétences des salariés et permet de maintenir leur employabilité. 

Je suis demandeur d’emploi, comment abonder mon compte CPF ?

Tout demandeur d’emploi ayant déjà exercé une activité professionnelle peut déposer une demande d’abondement auprès de Pôle Emploi via l’application ou le site « Mon Compte Formation ». Cette demande de financement complémentaire n’est recevable qu’à la condition que les droits CPF acquis soient insuffisants. 

La personne concernée, la Région, l’État, l’Agefiph, les collectivités territoriales ou encore la Chambre des Métiers et de l’Artisanat sont également des financeurs potentiels. 

Vous souhaitez être accompagné dans la mise en œuvre de votre projet de formation ? Contactez l’Aforp pour rencontrer l’un de nos conseillers.