Comment trouver un contrat de professionnalisation ?

Votre projet professionnel est établi et vous êtes bien décidé à trouver un contrat de professionnalisation. Seulement, vous craignez l’étape de la recherche d’emploi. Avec une bonne méthodologie et de la persévérance, cette appréhension ne sera plus qu’un lointain souvenir. Si de nombreux contrats sont déjà pourvus au début de l’été, pensez à démarcher les entreprises dès le mois de mars. l’Aforp vous accompagne dans la recherche d’entreprise en vous proposant 

  • un job board avec de nombreuses offres 
  • un job dating fin avril
  • un accompagnement à la rédaction de cv et de lettre de motivation
  • un coaching pour vous préparer aux entretiens d’embauche

Ensuite, lisez ces 7 étapes pour savoir comment trouver une entreprise en alternance.   

  1. Cibler les entreprises d’accueil

Bon nombre de candidats à l’alternance sont tentés de postuler auprès de grands groupes. Les entreprises (TPE et PME) de moins de 50 salariés offrent davantage de responsabilités et d’autonomie, elles embauchent également plus souvent leurs alternants en fin de contrat.. Aussi, soyez stratégique et démarchez uniquement les entreprises capables de vous proposer des missions cohérentes avec le titre ou diplôme préparé. Enfin, peaufinez votre cible en analysant la conjoncture du secteur d’activité dans lequel vous souhaitez postuler. Pour cela, l’Aforp vous propose un accompagnement gratuit.

2. Soigner son CV et rester visible

Place à l’action ! Pour se rendre visible et maximiser vos chances auprès des entreprises ciblées, il est recommandé de soigner son CV et de le mettre en ligne sur les plateformes telles que LinkedIn, Pôle Emploi et l’industrie recrute. Pensez également à rencontrer les employeurs dans les salons dédiés à l’emploi et l’alternance, au job dating de l’Aforp. 

Si vous êtes un jeune candidat, il est normal de manquer d’expérience professionnelle. Dans ce cas, mettez en avant les « soft-skills », autrement dit vos qualités, savoir-être et savoir-faire en adéquation avec le poste recherché. Pour plus de précision envers l’employeur, indiquez qu’il s’agit d’un contrat de professionnalisation et précisez les conditions de l’alternance. N’hésitez pas à faire appel aux conseillers de l’Aforp pour le relire et éviter les erreurs. 

3. Candidater spontanément

Votre CV est en ligne, vous l’avez transmis aux organismes spécialisés et attendez un retour ? Soyez proactif et prenez en compte le marché caché ! De nombreux recruteurs ne prennent pas la peine de déposer une annonce, ils piochent directement dans la pile de CV stockés sur le bureau. Armé d’une lettre de motivation personnalisée, c’est 70 % de chance en plus de trouver un contrat en alternance. Expliquez la raison de votre candidature, ce que l’entreprise vous inspire et intéressez-vous à son actualité ou projet du moment. Il vous suffira d’arriver au bon moment pour signer le tant attendu contrat en alternance !

3. Faire preuve de persévérance

Il est très facile de se décourager, mais sachez qu’avant de décrocher un entretien, il faut parfois envoyer des dizaines de candidatures. Sans réponse de la part des employeurs, pensez à relancer votre interlocuteur par téléphone ou présentez-vous en entreprise pour une rencontre en face-à-face. Bien plus efficace qu’un simple e-mail, vous devez cependant avoir une présentation irréprochable et vous préparer à rencontrer des responsables en vous renseignant sur l’entreprise. Faites preuve d’optimisme et souriez !

4. Envisager l’immersion en entreprise

Vous avez décroché un entretien, mais l’employeur aimerait vous tester au préalable ? Proposez-lui une PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) ! Cette période de stage vous offre l’opportunité de prouver votre motivation à intégrer l’entreprise et votre savoir-être : une occasion à ne pas rater. Pour la mise en place de la convention, rapprochez-vous de l’Aforp ou du Pôle Emploi, de la Mission Locale la plus proche de chez vous. 

5. Rencontrer un conseiller emploi

Vos candidatures restent sans réponse ? En prenant contact avec un conseiller emploi au sein de l’aforp, vous bénéficiez de conseils gratuits pour votre CV, votre lettre de motivation ou la préparation aux entretiens. Se faire connaître auprès de son centre de formation, c’est mettre toutes les chances de son côté et être mis en relation avec des partenaires qui embauchent régulièrement des alternants. 

6. Se préparer à l’entretien d’embauche

Dernière étape avant la signature de votre contrat de professionnalisation : l’entretien. Pour vous préparer, commencez par vous renseigner sur l’entreprise, répertoriez vos expériences professionnelles, vos qualités, votre savoir-faire et choisissez une tenue appropriée et rapprochez-vous de votre conseiller Aforp pour vous entraîner. 

Une fois la porte franchie :

  • adoptez une posture professionnelle afin de mettre en valeur votre savoir-être ;
  • faites preuve d’intérêt envers l’employeur et l’entreprise ;
  • soyez enthousiaste et convaincu par votre réussite !