Accueil > Comment utiliser son CPF (Compte Personnel de Formation) ?

Comment utiliser son CPF (Compte Personnel de Formation) ?

Le CPF (Compte Personnel de Formation), anciennement DIF pour Droit Individuel à la Formation est un dispositif de financement de formation mis en place et proposé par l’État. Le CPF regroupe les droits acquis par le salarié durant sa vie active et contribue à financer les projets de formations. Au total, le CPF permet d’ouvrir des droits à hauteur de 500 € par an, plafonné à 5 000 €.

Le CPF prend en charge des formations de natures différentes, il peut s’agir d’une reconversion professionnelle, d’une qualification, de la reprise d’une entreprise ou même d’un bilan de compétences. Dans certains cas, le CPF peut également servir à financer le permis B (permis de conduire). En effet, si l’obtention du permis de conduire permet de sécuriser le projet professionnel du demandeur, le CPF peut prendre en charge cette formation. L’accréditation des heures de formation se fait annuellement : chaque début d’année vous avez accès aux droits acquis l’année précédente (en tant que salarié(e)).

Les avantages du CPF

L’un des premiers avantages du CPF est qu’aucun élément ne peut venir interférer les droits CPF d’un salarié. En effet, les droits CPF sont attachés à la personne salariée et non à son contrat. Cela signifie que les crédits CPF d’une personne la suivent toute sa carrière et que, même après un licenciement (pour faute grave) le salarié continue à percevoir ses droits CPF. 

De cette façon, les droits CPF s’adressent à un public plus large et permettent ainsi de rendre plus accessible les formations (de professionnalisation ou de reconversion).

Le CPF prend effectivement en charge des formations non-spécifiques mais nécessaires à certaines entreprises. C’est le cas par exemple des formations en langues étrangères ou en bureautique. Elles ne sont pas spécifiques, mais peuvent se révéler indispensables dans de nombreuses entreprises. Le CPF permet donc de se former et de créer davantage d’opportunités aux salariés.

Le CPF peut, bien évidemment, financer une formation continue. Mais notez que les formations CPF sont également ouvertes aux apprentis en contrat d’alternance.

L’indépendance est un critère principal du CPF. Il est vrai que par son organisation et son fonctionnement, le CPF offre une autonomie complète aux salariés. Chacun peut décider du devenir de ses droits en les utilisant comme il le souhaite. Cette indépendance quant à ces crédits de formation permet de se sentir libre face à la prise d’initiatives et au choix de formation.

Les avantages du CPF à retenir :

  • Il est éligible à partir de 16 ans et jusqu’à la retraite
  • Prend en charge les formations non-spécifiques
  • Ouvre des droits (et des opportunités) au plus grand nombre
  • Se rattache au salarié et non à son contrat
  • Ne peut être rompu (même après un licenciement)

Qui a accès au CPF ?

Le Compte Personnel de Formation est offert à toutes les personnes ayant signé un contrat de travail : de 16 ans, jusqu’à la retraite. Dès le premier contrat en tant que salarié(e) les droits au CPF s’ouvrent. Les jeunes de 15 ans ayant signé un contrat d’apprentissage sont également éligibles au CPF.

Qu’il s’agisse de salariés, de demandeurs d’emploi ou de jeunes sortant du système scolaire : l’accès au Compte Personnel de Formation est possible.

Les ayant droit :

  • Jeunes (à partir de 16 ans)
  • Salariés sous contrat de travail de droits privés (dont les salariés agricoles)
  • Personnes accueillies dans un ESAT (Établissement de Service et d’Aide par le Travail)
  • Demandeurs d’emploi (inscrits ou non chez Pôle Emploi)
  • Fonctionnaires

Activer son CPF

Si vous souhaitez effectuer une formation de reconversion ou de qualification professionnelle, vous pouvez utiliser vos droits CPF. C’est à vous de décider de l’utilisation de vos droits, pour la formation qui vous plaît. Il revient de votre responsabilité d’utiliser vos crédits de formation pour répondre à votre projet professionnel.

Avant d’utiliser son Compte Personnel de Formation, il est indispensable de le créer, pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site officiel. Pour la création de votre compte, vous aurez besoin de votre numéro de sécurité sociale, d’une adresse mail valide et d’un mot de passe robuste. Pensez à conserver votre mot de passe, il vous sera demandé lors de vos futures connexions. Vous pouvez ensuite suivre les instructions du site pour finaliser votre inscription.

Utiliser son CPF

Pour utiliser les droits CPF liés à votre expérience, il vous faudra choisir une formation qui est éligible. La liste des formations éligibles au CPF est disponible directement sur le site dédié. Cette liste est mise en place par les conseils régionaux et les domaines professionnels en lien avec votre statut, vos qualifications et vos compétences.

Pour accéder à l’intégralité des informations, vous devrez renseigner votre code APE (disponible sur vos fiches de paie). Chaque formation est présentée au travers d’une fiche détaillée, regroupant les informations principales qui lui sont liées. Ces contenus vous permettront de choisir la formation qui vous correspond et qui répond à vos attentes.

Trouver sa formation financée via le CPF

Pour trouver votre formation professionnelle financée par le CPF, vous pouvez vous reporter à la liste des formations qui sont éligibles que vous trouverez sur le site : moncompteactivite.gouv.fr. Vous pouvez également contacter directement les organismes de formation près de chez vous. Ces derniers sauront comprendre votre projet de formation, faire le point sur vos compétences via une validation des acquis de l’expérience et vous orienter vers la formation professionnelle adéquate.

Les principaux domaines de formation suivis par les salariés sont les suivants :

  •  Langues vivantes
  • Informatique
  • Transports
  • Développement des compétences
  • Sécurité des biens et des personnes
  • Gestion
  • Finance, banque et assurance
  • Ressources humaines
  • Enseignement
  • Bâtiment
  • Secrétariat
  • Nettoyage
  • Travail social
  • Mécanique

Il est possible de suivre une formation de deux manières : Pour les formations hors temps de travail, le salarié pourra utiliser son CPF sans faire de demande à l’employeur (à la différence du DIF). Si vous choisissez de faire votre formation sur votre temps de travail, vous devez demander l’accord de votre employeur et il pourra vous accompagner dans la démarche à suivre. La rémunération du salarié sera  alors maintenue.