Accueil > Fab Lab et industrie, de l’idée à sa réalisation ?

Fab Lab et industrie, de l’idée à sa réalisation ?

Si les Fab Labs se multiplient à travers le monde c’est que les avantages sont nombreux. Qu’ils soient ouverts au public ou professionnels, ils mettent à disposition de tous des outils de fabrication numérique qui favorisent grandement le processus d’innovation.

Que ce soit pour la conception ou la gestion de Fab Labs, le groupe Aforp et sa filière Afti Numérique vous apportent toutes les connaissances nécessaires à travers différentes formations comme les licences pro SARII – systèmes automatisés, réseaux et informatique industrielle, la pro MECA – mécatronique

 

C’est quoi un Fab Lab ?

Avec pour objectif de proposer au plus grand nombre les techniques de prototypage, le Fab Lab a vu le jour dans les années 90 au sein de l’université du MIT. Diminutif de Fabrication Laboratory, il permet de mettre à disposition du public l’ensemble des machines utiles à la création de nouveaux objets traditionnellement réservées à l’industrie. Ouvrant le champ des possibles en matière d’innovation, le Fab Lab se compose principalement d’imprimantes 3D, de postes CAO, de machines à découpe laser et vinyl, de fraiseuses numériques et bien d’autres outils destinés à la conception informatique.

Mais la grande richesse du Fab Lab réside dans les profils variés qui les utilisent. Avec en tête des entrepreneurs de tous horizons, on y retrouve de nombreux étudiants, des designers, des bricoleurs aux idées novatrices… C’est cette diversité qui permet d’exploiter tout le potentiel du Fab Lab.

 

Un avenir dans de nombreux secteurs d’activité

Le Fab Lab ne se limite à un phénomène de mode, mais pourrait bien ouvrir la porte d’une nouvelle approche de l’industrie telle qu’on la connait. Il représente un lieu idéal pour donner vie aux idées de demain. Grâce aux divers outils et machines, il facilite la phase de créativité de nombreux entrepreneurs en leur procurant tous les moyens de production nécessaires et un soutien technique sur place. Un système qui privilégie la naissance de nouveaux projets et la naissance de start-ups.

La multiplication des Fab Labs pourrait bien être synonyme d’une véritable révolution industrielle en diminuant considérablement le cycle d’innovation. D’ici quelques années, chaque individu pourra s’y rendre pour créer lui-même son mobilier, sa vaisselle, mais également des objets électroniques et numériques plus complexes.

 

Un concept qui séduit en France

Si dans le futur les Fab Labs pourraient être massivement disponibles pour le grand public, ils sont pour le moment développés au sein de nombreuses entreprises privées. Ils favorisent une méthode de conception agile ouverte à tous les salariés et pas uniquement aux ingénieurs. Ces ateliers internes sont une source d’innovation et de motivation facile d’accès avec les divers outils et ressources en place.

En France, des grands groupes comme Airbus, Systra, Air liquide ou Safran ont créé leur propre Fab Lab en interne. C’est également le cas de Renault qui met son Fab Lab de prototypage numérique à disposition de tous ses collaborateurs et encourage un partage des idées et des projets. Dans la même lignée, on retrouve l’Usine IO d’Hologram Industries et Parrot qui offre aux abonnés des conseils, techniques et outils, du prototypage à l’industrialisation d’un produit.

 

À l’exemple du campus Lab, les Fab Labs sont de plus en plus nombreux et nécessitent les compétences d’ingénieurs informatiques et de spécialistes du numérique pour fonctionner. Au travers de ses formations en alternance, l’Aforp combine théorie et expérience pour préparer ses étudiants aux nouveaux défis de l’industrie de demain.