Accueil > Formation > Titre pro soudeur
 

Titre pro soudeur

OBJECTIFS DE LA FORMATION

• Utiliser un poste de soudage
• Souder en MIG-MAG
• Souder en TIG
• Contrôler une procédure
• Entretenir son poste de soudage
• Rendre compte de son activité

Une question ? un besoin d’informations supplémentaires ?

Contact alternance
Téléphone : 01 43 11 10 70
Email : contact-alternance@aforp.fr

Lieu(x) de formation : Tremblay-en-France, Mantes-la-Ville

Domaine(s) de compétences : Chaudronnerie - Soudage

Niveau préparé : Titre niveau V

Durée : 1 an

100% de réussite en 2019

PROGRAMME DÉTAILLÉ

FORMATION TECHNIQUE

420 heures

M 1 : PRÉPARER UN POSTE DE SOUDAGE
• Lire les plans
• Préparer l’approvisionnement
• Assurer la maintenance de premier niveau de son poste de travail
M 2 : METTRE EN OEUVRE LE PROCÉDÉ MIG-MAG
• Soudage à plat en semi-automatique mono-passe, angle et bout à bout à plat multi-passes
M 3 : METTRE EN OEUVRE LE PROCÉDÉ TIG À PLAT
• Soudage à plat des tôles et des tubes mono-passe et en TIG multi-passes
M 4 : METTRE EN OEUVRE LE PROCÉDÉ ÉLECTRODES ENROBÉES
• Soudage en position des tôles, mono-passe, angle en position et bout à bout à plat multi-passes
M 5 : METTRE EN OEUVRE LE PROCÉDÉ MIG-MAG
• Soudage en position en semi-automatique mono-passe
• Soudage en angle en position, multi-passe
• Soudage en bout à bout en position des tôles et bout à bout en position des tubes, multi-passes
M 6 : METTRE EN OEUVRE LE PROCÉDÉ TIG EN POSITION
• Soudage en position des tôles et des tubes mono-passe
• Soudage en position des tubes INOX en TIG mono-passe
• Souder en bout à bout en toutes positions des tubes multi-passes
M 7 : RENDRE COMPTE DE SON ACTIVITÉ
• Passage de consignes orales
• Mise à jour des documents de production
• Compte rendu d’événement

Informations CANDIDATURES

Début des inscriptions : 1 novembre 2021

Fin des inscriptions : 31 octobre 2022

Modalités de recrutement – Prérequis :

Sortie de collège ou niveau seconde

Méthodes et moyens pédagogiques

Méthodes : Exercices pratiques, mise en situation réelle sur des équipements en centre de formation et en entreprise

Moyens: Plateaux techniques rassemblant l’ensemble des technologies de la chaudronnerie et du soudage. Systèmes innovants (l’industrie 4.0). Salles de cours technologiques équipées de PC individuels

Modalités de suivi et d’évaluation

Modalités de suivi: Visites en entreprise, suivi pédagogique individualisé, bilan pédagogique semestriel

Modalités d’évaluation: Contrôle en cours de formation (CCF), soutenance orale de projet d’entreprise, épreuves ponctuelles

Il est possible d’obtenir les diplômes (CAP, BAC, BTS), les CQPM, les Titres par bloc de compétences ou par unité de valeur. Les référentiels de formations sont régulièrement mis à jour par la commission de la certification (consulter les fiches RNCP)

CONDITIONS D’ACCUEIL ET D’ACCES DES PUBLICS EN SITUATION DE HANDICAP

Veuillez consulter « notre démarche handicap »
Et après ?

POURSUITE DE FORMATION,
EQUIVALENCE, PASSERELLE

Bac Pro TCI

DÉBOUCHÉS
PROFESSIONNELS

Soudeur
Soudeur industriel
Soudeur TIG
Soudeur semi-automatique
Soudeur à l’arc avec électrode enrobée

Le titre professionnel Soudeur assembleur industriel forme ses titulaires à l’assemblage par soudage de tôles, de tubes et d’accessoires ; à la maîtrise des principaux procédés de soudage (TIG, électrode enrobée, semi-automatique) ; au respect des règles et des normes ; au contrôle qualité des soudures. A partir de consignes, de plans ou d’un dossier technique, il assemble et soude des éléments métalliques de petites ou moyennes dimensions. 

 

Pourquoi passer le titre pro soudeur ?

 

La formation titre pro soudeur vise à apporter l’ensemble des compétences nécessaires à l’exercice du métier de soudeur assembleur industriel. A l’issue, le titulaire peut exercer dans de nombreux secteurs d’activités qui travaillent des ouvrages métalliques : le métier de soudeur est en effet très sollicité. Le métier de soudeur compte parmi ceux qui ne connaissent pas la crise et il continue de proposer plusieurs milliers de postes chaque année. L’insertion professionnelle est donc facilitée, même pour un soudeur débutant. 

 

Le programme de la formation Titre pro soudeur

 

Le titre pro Soudeur s’articule autour d’un enseignement général, de deux modules professionnels et d’une période en entreprise. 

 

Module 1 (CCP) : souder à plat des ouvrages métalliques

Module 2 (CCP) : souder en toutes positions des ouvrages métalliques

 

Enseignement général : 

  • Lecture de plans
  • Mathématiques appliquées au métier
  • Communication écrite et orale
  • Techniques de recherche d’emploi
  • Alternance

Si l’automatisation conduit à la réduction des emplois peu qualifiés, la demande en soudeurs hautement qualifiés ne cesse d’augmenter. Le soudeur est un professionnel très demandé dans de nombreux domaines, comme le nucléaire, l’aérospatiale, le BTP ou encore les industries de métallurgie, chimie, pétrochimie, automobile… 

 

Étant donné l’importante diversité des procédés et techniques de soudage mais aussi de secteurs nécessitant l’intervention du soudeur, celui-ci peut se perfectionner et se spécialiser pour faire évoluer sa carrière. Il peut aussi accéder à des fonctions d’encadrement et devenir par exemple chef d’équipe ou chef d’atelier. 

 

Lorsqu’il débute, un ouvrier soudeur peut percevoir un salaire de 1600 € bruts par mois mais celui-ci peut rapidement évoluer en fonction de l’expérience ou de l’organisation de travail. En effet, certaines industries proposent les 3 x 8 : le travail de nuit est alors rémunéré davantage. Le salaire évolue également si le soudeur se perfectionne dans une technique de soudage particulière.