L'AFORP EST MEMBRE DU RÉSEAU PÔLE FORMATION DES INDUSTRIES TECHNOLOGIQUES

L'AFORP EST MEMBRE DU RÉSEAU PÔLE FORMATION - UIMM

L'AFORP EST MEMBRE DU RÉSEAU PÔLE FORMATION DES INDUSTRIES TECHNOLOGIQUES

Soudage sous argon, TIG : alliage léger

Réf n° CSF004c-12

Objectifs

  • Interpréter et appliquer un DMOS (mode opératoire de soudage).
  • Identifier les différents types d’alliages légers.
  • Réaliser les différents types d’assemblage en toutes positions.
  • Contrôler la réalisation.
  • Intervenir en toute sécurité.

(Ce stage de perfectionnement permet de préparer la certification de soudeur suivant les normes NF-NE 287.1 ou NF 88.111).

MOYENS

Cabine de soudage individuelle constituée d'un chalumeau et de consommables (électrodes, métal d'apport, et éprouvettes), un établi, un extracteur d'air, des outillages et EPI.

Public concerné

Agent de fabrication et de maintenance.

Prérequis

Avoir acquis l’habileté manuelle du soudage électrique procédé TIG

Contenu

Technologie du soudage TIG

   - Généralités sur les alliages légers.

   - La définition du soudage TIG.

   - La préparation des pièces à assembler.

   - Le pointage.

   - Le réglage des postes de soudage.

   - Le gaz de protection : endroit, envers.

   - Le mode opératoire.

   - Les défauts des soudures : les remèdes.

   - Le contrôle des soudures.

 

Différents types d’assemblages

   - Soudage bout à bout, à plat (avec pénétration).

   - Soudage en corniche (avec pénétration).

   - Soudage en angle intérieur, en montant, au plafond.

   - Soudage de tubes bout à bout (en rotation ou en position).

 

Prévention des risques professionnels

   - La sécurité appliquée au soudage électrique, procédé TIG.

Validation

Attestation de formation

Supports

Fascicule

Modalités de suivi

Enquête de suivi à 6 mois

Modalités d'évaluation

Quizz et mise en situation