Accueil > Jumeau numérique dans l’industrie : vers des usines plus durables ?

Jumeau numérique dans l’industrie : vers des usines plus durables ?

Dans une recherche d’amélioration constante de lefficacité des usines, le jumeau numérique est en passe de devenir une technologie incontournable. Elle mélange avec soin les logiciels dIA, le machine learning, les algorithmes et le traitement de la donnée. Lindustrie 4.0 y trouve un système économique, pratique et complet pour concevoir, tester et surveiller lensemble de l’activité et des infrastructures.

Avec des formations en alternance de qualité, l’Afti Numérique vous apporte les compétences et l’expérience nécessaires. Parmi des cursus variés aux différentes spécialités, on retrouve :

 

Le principe du jumeau numérique

Véritable réplique virtuelle de l’usine, le jumeau numérique a pour rôle de rapprocher le système numérique du physique. Il permet de réaliser un travail d’expérimentation et d’étude en amont. Il est ainsi possible de simuler et moduler, mais aussi d’analyser en continu l’usine dupliquée.

Avant de mettre en application une décision, le jumeau numérique contribue à en étudier tous les tenants et aboutissants. Les divers scénarios et leurs conséquences sont analysés pour envisager la meilleure option. Les risques comme les coûts sont limités en vue d’un choix final bénéfique.

Pour fonctionner, le jumeau numérique s’appuie sur 3 différents types de données collectées. Tout d’abord, les données historiques en termes de performances, de processus et de machines. Ensuite, les données en temps réel avec des mises à jour régulières. Et enfin, les données à venir qui constituent l’apprentissage futur pour améliorer le système en place.

Selon le cabinet de conseil Gartner, la technologie du jumeau numérique se place aujourd’hui comme lune des plus prometteuses tendances au sein de lindustrie. Dans l’optique d’une stratégie de développement de l’internet des objets (IoT), il devrait être utilisé dans un nombre croissant d’entreprises dans les années à venir.

 

Le rôle des capteurs

Le fonctionnement des jumeaux numériques est basé sur les données collectées grâce à des capteurs. Il en existe de toutes sortes, que l’on retrouve à travers le bâtiment et sur les différentes machines ou équipements. Toutes ces informations sont ensuite traitées pour être exploitées via l’intelligence artificielle et le machine learning.

On peut ainsi prendre l’exemple d’un appareil destiné à produire de l’énergie comme une éolienne. Un capteur est installé pour contrôler son bon fonctionnement. Si ce dernier rapporte via le jumeau numérique que l’électricité produite est deux fois moins importante qu’elle ne devrait l’être, alors il y a un problème. Il est ainsi possible d’intervenir en amont d’une panne pour éviter un arrêt de l’usine avec d’importantes réparations.

 

Des technologies qui s’épanouissent dans la continuité

Il ne suffit pas de modéliser un jumeau numérique de l’usine. Pour offrir un suivi efficace en temps réel, la collecte et l’analyse de données sont indispensables. C’est ce qui permet d’offrir une vue globale et pertinente de l’activité et ses infrastructures. Le jumeau numérique représente un ensemble de technologies interconnectées.

Les solutions de détections apportent des données utiles en termes de productivité, de fonctionnement des machines et autres. On y retrouve des capteurs d’humidité, de température, de pression, des contrôles de qualité, des solutions de mesures… Le tout est ensuite analysé en fonction des besoins du secteur concerné.

Ces résultats peuvent être agrémentés par des données historiques, commerciales ou marketing. Au travers d’algorithmes, des regroupements sont effectués pour fournir des tableaux de bord intuitifs et rapides à consulter.
C’est la combinaison de toutes ces données qui détermine la qualité des jumeaux numériques. Conception de nouveaux produits, maintenance prédictive, suivi d’activité, amélioration de la productivité et bien d’autres possibilités comptent parmi leurs nombreux avantages.

Accès aux événements
Journée Portes Ouvertes - Samedi 3 décembre