Accueil > L’imprimante 3D, nouvel outil de l’aéronautique

L’imprimante 3D, nouvel outil de l’aéronautique

En matière d’innovation, l’industrie aéronautique est un des domaines les plus actifs avec en moyenne 15 % du chiffre d’affaires dédié à la recherche. Les nouvelles technologies représentent un tremplin idéal pour gagner en efficacité et se démarquer de la concurrence. Pour le prototypage et la production, les grandes entreprises de l’aéronautique sont nombreuses à avoir mis au point leur propre système de fabrication additive.

Avec les progrès de l’imprimante 3D, les ingénieurs informatiques sont plus que jamais recherchés dans l’aéronautique. L’Afti Numérique propose à ses étudiants des formations en alternance pour acquérir des connaissances et de l’expérience. Parmi différents cursus, on retrouve :

Les atouts de limpression 3D

Avec un système de prototypage pratique et économique, la fabrication additive permet aux divers projets de l’aéronautique de gagner en efficacité.

En plus d’un large choix de matériaux, l’impression 3D offre la possibilité de créer des pièces variées avec un haut niveau de détail. Le métal et le propylène favorisent la solidité. La résine et certains plastiques permettent une plus grande flexibilité et se montrent idéaux pour la conception des prototypes.

L’un des gros avantages de l’imprimante 3D est sa faculté à produire sans volume de fabrication minimum. Le processus de création est aussitôt moins onéreux et permet de progresser par étapes successives. Une fois produite, une pièce peut ainsi être testée pour ensuite réaliser les ajustements nécessaires sur une nouvelle version. Au fur et à mesure la pièce s’améliore jusqu’à la version finale.

Dans l’aéronautique comme dans tout secteur à forte concurrence, la rapidité de fabrication est essentielle. Contrairement à une méthode traditionnelle, l’impression 3D n’implique pas des délais de plusieurs mois. Permettant de concevoir et produire des pièces rapidement, elle représente un gain de temps et d’argent considérable.

Des équipements de qualité grâce à limprimante 3D

Avec les récents progrès de la technologie, l’impression 3D ne se limite plus au prototypage. Utilisable avec de nombreux matériaux, elle est capable de réaliser des produits finis d’une grande complexité. En métal, plastique, résine ou autres matières, les pièces atteignent de hauts niveaux de solidité et de légèreté qui sont primordiales dans un domaine comme l’aéronautique.

Les solutions sont nombreuses. Plus gros avion du monde, le Boeing 777X ne compte pas moins de 300 pièces imprimées en 3D à son bord. Avec l’impression en métal, les ingénieurs sont capables de fabriquer des turbines fiables et efficaces. En 2021, le groupe français Safran a mis au point un caisson d’atterrisseur en titane à l’aide d’une imprimante 3D. La solution d’impression 3D d’Airbus lui permet de créer des poignées en métal pour un moteur avec un gain de 10 % en légèreté et une baisse de pertes de 90 %.

Une innovation qui se démocratise chez tous les acteurs du secteur

Technologie devenue incontournable pour toute l’industrie de l’aéronautique, l’impression 3D contribue à répondre aux difficultés de production actuelles. En effet, la fabrication additive est une solution pour limiter l’utilisation de certains matériaux devenus rares tout en favorisant l’allègement des avions avec de nouveaux. Elle permet de multiplier les designs pour parfaitement sadapter aux projets. Il est ainsi possible de réaliser des pièces à la géométrie complexe afin de répondre à des besoins précis.

Accès aux événements
Journée Portes Ouvertes - Samedi 2 juillet