Accueil > Pouvoir enfin gérer ses données personnelles correctement, la promesse des PIMS

Pouvoir enfin gérer ses données personnelles correctement, la promesse des PIMS

Avec lavancée du numérique et des progrès technologiques, la data prend une importance de plus en plus considérable. Entre les demandes de créations de comptes et les multiples supports connectés, il devient impératif de maintenir un contrôle optimal de la donnée. Les PIMS (Personal Information Management Systems) constituent une solution pour y parvenir et risquent de bouleverser les systèmes de collecte en place.

Dans cette nouvelle optique, les spécialistes informatiques en la matière vont être de plus en plus recherchés sur le marché de lemploi. Les formations de lAFORP vous apportent les connaissances nécessaires pour participer à des projets denvergure et innovants qui servent lensemble de la société. Parmi de nombreux cursus en alternance, on retrouve :

 BTS SIO – SISR – Services informatiques aux organisations – Option solutions d’infrastructure, système et réseaux ;

BTS SN – -IR – Systèmes numériques – Option informatique et réseaux.

 

Le rôle du PIMS

La monétisation de la donnée sur internet a donné naissance à une création de valeur basée sur linformation. Ce modèle de capitalisme mis en avant par les grandes firmes américaines comme Facebook et Google consiste à collecter un maximum de renseignements sur les utilisateurs de leurs services. Ces données sont ensuite traitées pour établir des profils comportementaux qui sont utilisés pour affiner la communication de leurs produits ou destinés à être vendus.

 

Les systèmes de gestion des informations personnelles PIMS viennent épauler les utilisateurs lambda pour assurer une plus grande protection de leurs données personnelles. Ils gèrent ainsi automatiquement les accès aux diverses informations stockées de manière sécurisée en local ou sur le cloud. Ils peuvent être paramétrés pour décider quelle donnée est partagée et avec qui.

Dorénavant, les publicitaires et collecteurs de données vont devoir traiter avec les PIMS pour exploiter des informations personnelles. Une nouvelle approche qui va modifier profondément des modèles économiques ancrés depuis plusieurs années.

 

Comment cela fonctionne ?

On retrouve deux grandes catégories de PIMS selon leur type de stockage en local ou en ligne. Dans le premier cas, les informations sont conservées sur les supports personnels de l’utilisateur (ordinateur, smartphone, tablette…). Dans le second, ce sont les fournisseurs de services cloud qui s’en chargent. Les données sont cryptées pour n’être lisibles que par la machine concernée qui agit de manière automatique sans assistance humaine. Pour fonctionner de manière optimale, les PIMS doivent atteindre une interopérabilité dans le partage de fichiers avec les services autorisés par lutilisateur. Un PIMS pourrait se diviser en différents secteurs précis ou de manière globale. Les données à gérer sont multiples, allant de l’historique de navigation aux carnets d’adresses, l’identification des comptes, les données financières et bien d’autres…

 

Des conséquences dans de nombreux secteurs

Devant la barrière que vont constituer les PIMS contre la collecte d’informations, il devient évident que ses systèmes informatiques sont sur le point de bouleverser de nombreux secteurs d’activité. Ils représentent également un fort atout pour des domaines comme celui de la santé qui doit gérer de grandes quantités de données sensibles et personnelles. Un fonctionnement qui pourrait rapidement se propager aux secteurs de la finance, de l’assurance, de la banque… Dans un premier temps, les fournisseurs de PIMS vont devoir travailler sur l’interopérabilité, ainsi que la conformité avec les normes de sécurité RGPD et les lois de confidentialité.

Accès aux événements
Journée Portes Ouvertes - Samedi 3 décembre