Accueil > Quand l’industrie s’adapte face à la pandémie

Quand l’industrie s’adapte face à la pandémie

Avec les distanciations sociales qui continuent de perturber les sites de production, l’industrie se réinvente et innove. Elle puise dans les avantages de l’informatique et du numérique pour favoriser la productivité en temps de crise avec l’intelligence artificielle, le big data et l’automatisation. 

Pour faire face aux défis de demain, le Groupe Aforp – AFTI numérique vous apporte les compétences et l’expérience nécessaire. Elle propose des formations complètes en alternance en fonction de votre niveau d’étude comme : CICS – Concepteur Intégrateur de Cyber-Sécurité en Réseaux et SystèmesARD – Architecte Réseaux de Datacenter ou ETGL – Expert en Ingénierie de Développement et logiciels. 

 

Des innovations pour répondre à de nouveaux besoins 

 Aujourd’hui les outils numériques facilitent l’innovation avec la collecte et le traitement des informations. En pleine pandémiecertaines industries ont su innover au bon moment et s’adapter à la situation. Parmi elles, on peut citer un secteur durement frappé par la crise : l’événementiel. Ce qui n’a pas empêché l’entreprise Eventmaker de développer un moyen de réaliser des versions numériques des salons et autres évènements B2B. Le logiciel développé combine diverses fonctionnalités pour intégrer les exposants, gérer la billetterie, l’accueil des participants, ainsi que les différents sponsors.  

Dans l’industrie de l’aéronautique, les règles sanitaires sont difficilement applicables à l’intérieur des avions, si bien que les pertes sont considérables. En réponse à cette problématique, le studio de design anglais PriestmanGoode a créé des cabines conformes aux normes pour remplacer les places classiques. Les sièges sont notamment fabriqués à base de tissu antimicrobien qui réagit à la désinfection par ultraviolets. 

Lourdement impactée par la pandémie, l’industrie de la mode a également  se réinventer pour survivre. Les showrooms virtuels se sont donc multipliés afin de faire repartir les ventes. De leur côté, les marques ont mis les bouchées doubles pour accélérer leur présence en ligne et reconstruire le lien avec leurs clients de manière numérique 

 

La force de l’IA et de la data 

 Formidable outil pour améliorer les procédures, le big data est également utile pour anticiper les besoins en cas de crise sanitaire. L’ensemble des objets connectés n’a pas seulement un rôle de dématérialisation, leur collecte de données constitue d’excellents indicateurs d’amélioration. Recueillie auprès des divers systèmes, la data une fois traitée va permettre de faciliter le travail des opérateurs et de toute la chaîne de production. Les avantages impactent aussi bien la productivité que la qualité et la sécurité. Les ingénieurs spécialisés dans la data et le réseau sont ainsi mis à contribution dans de nombreux secteurs de l’industrie 4.0. 

 

Le coup de pouce de l’automatisation  

 Véritable rempart contre le covid-19, la robotisation dans l’industrie a contribué à maintenir un certain niveau de production et continue à le faire. À l’exemple de l’agroalimentaire, de nombreux secteurs d’activité ont opté pour une automatisation accrue. Avec une dimension logicielle importante, un système informatique pointu est indispensable et nécessite de fréquentes mises à jour. Peu importe le niveau de robotisation, le rôle de l’humain est donc essentiel pour maintenir le bon fonctionnement de l’ensemble et réaliser les tâches à forte valeur ajoutée.  

 Si l’innovation est le moteur d’une industrie en pleine mutation depuis la crise du covid-19, les compétences informatiques et les outils numériques y jouent un rôle prépondérant. L’AFTI met à disposition de ses étudiants des formations variées avec des entreprises partenaires renommées pour une réelle mise en situation en entreprise.