Accueil > Quelle reconversion professionnelle après 40 ans ?

Quelle reconversion professionnelle après 40 ans ?

Il arrive parfois un temps où l’on aspire à autre chose : une situation plus simple, un travail moins fatiguant, une sécurité financière plus importante, etc. « Changer de métier », vous réfléchissez à ça depuis plusieurs mois et aujourd’hui vous décidez qu’il est temps de changer de vie ! Le moment est venu d’envisager une réorientation professionnelle. Mais voilà, vous ne savez pas dans quoi vous pourrez vous épanouir durablement. Et vous ne voulez surtout pas reprendre des études à long terme ou mener des actions qui ne mènent à rien. Pas de panique : la reconversion professionnelle séduit de nombreuses personnes. 

Tous les métiers ne vous seront peut-être pas accessibles, mais votre motivation saura vous accompagner vers votre nouvelle activité professionnelle.. Les formations et les opportunités sont nombreuses et elles offrent de véritables possibilités sur le marché de l’emploi. Ces quelques étapes à suivre vous permettront de définir les points de vigilances qui sont réellement importants pour vous et que vous devez prioriser avant de vous reconvertir professionnellement.

Envie de changer de vie ? Posez vous les bonnes questions et choisissez les formations professionnelles qui vous aideront à changer de profession sans stress.

Faire le point sur sa carrière professionnelle

  1.     Lors du moment de la reconversion venu, il est indispensable de faire le point sur votre carrière en vue d’une nouvelle vie professionnelle :
  • Quelles sont les missions qui vous ont plu ?
  • Quelles sont celles que vous avez détesté ?
  • Vous préférez le travail en équipe ou seul(e) ?
  • Quelles sont les valeurs (professionnelles) que vous avez ?
  • Quelles sont celles que vous refusez ?

Listez ce qui vous plaît et avancez

  1.     Faites la liste de vos 3 « pires » expériences professionnelles.
  2.     Faites maintenant la liste des 3 « meilleures ».
  3.     Maintenant, posez-vous les questions suivantes :
  • Suis-je là où je voulais être ?
  • Qu’est-ce que je regrette de ne pas avoir fait ?
  • Qu’est-ce que je suis fièr(e) d’avoir accompli (professionnellement) ?
  • Quel est mon métier de rêve ?
  • Pourquoi ce métier me plaît-il ?
  • Quel est le métier le plus accessible qui s’en rapproche ?

Ces quatre étapes vous permettront de clarifier les points les plus importants de votre carrière et vous aideront à prendre en compte ce que vous souhaitez réellement dans votre reconversion. Il se peut que l’introspection s’avère difficile, mais n’oubliez pas que c’est pour vous offrir un avenir plus serein. La reconversion professionnelle est un chemin qui se fait par étape, et il est important de n’en négliger aucune, pour ne plus rien regretter et vivre la vie que vous choisirez.

Changer de voie : comment choisir son domaine de reconversion ?

Pour vous aider à définir votre domaine de reconversion et à prendre du recul, le groupe un bilan de compétences qui vous aide à trouver une nouvelle voie et  mieux appréhender les possibilités de reconversion qui s’offrent à vous. Ces bilans s’articulent autour de diverses questions et font ressortir les métiers qui vous correspondent, favorisent votre épanouissement, selon votre caractère et vos souhaits. Ce type de bilan accompagne également toute personne qui veut faire carrière et changer de secteur d’activité en toute quiétude.

Le secteur d’activité de votre reconversion dépendra de vos aspirations personnelles et de votre projet professionnel. Vous devez donc prendre le temps de réfléchir aux diverses possibilités qui s’offrent à vous afin de réaliser l’importance de chaque opportunité. Certains métiers sont en recherche constante de personnel, comme c’est le cas pour  les métiers de l’industrie (chaudronnerie, soudure, maintenance, électrotechnique…). Vous l’aurez compris : la liste est longue et vos chances sont nombreuses.

Quelles formations pour une reconversion professionnelle après 40 ans ?

Une fois votre projet défini, il vous faudra trouver la formation qui vous correspond. Pour cela, il peut pertinent de contacter des organismes de formation professionnelle. Généralement, les diplômes qui se présentent en reconversion professionnelle sont les titres du ministère du travail, les Certificats de Qualification Paritaire (CQPM pour l’industrie). Ces formations professionnalisantes vous permettent d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice d’une nouvelle activité. 

En contactant les organismes de formation professionnelle et en demandant un entretien pour faire le point sur les formations compatibles avec votre projet de reconversion et les financements possibles.  En effet, les conseillers sont formés au coaching professionnel, ils seront donc à même de vous aiguiller.

Arrivé à un certain point de sa carrière professionnelle, il est également possible d’envisager de créer ou de reprendre une entreprise. Si la question que vous vous posez est :

« quelle formation ou certification puis-je faire après 40 ans ? ou même 55 ans ? ».

Reconversion professionnelle : ne pas faire de votre âge un obstacle

Dites-vous que tout est possible ! Et il est cohérent et légitime que vous souhaitiez vous former pour monter votre propre entreprise. Créer votre propre métier est aussi possible, vous pouvez combiner vos connaissances actuelles à une nouvelle formation. Et pourquoi pas ? Libérez-vous de vos craintes et autorisez-vous à vivre la vie dont vous rêvez.

L’unique règle se trouve dans l’élaboration de votre projet : il est requis de prendre en compte votre environnement personnel. Penser à votre entourage, votre rythme de vie, vos besoins et vos ambitions (de façon combinée), cela assurera la durabilité de votre projet.

Comment se reconvertir professionnellement après 40 ans ?

Pour changer de vie professionnelle après 40 ans, il est tout à fait possible d’envisager sa reconversion professionnelle par le biais d’un bilan de compétences en vue d’une nouvelle carrière.

Pour faire de vos envies professionnelles une réalité, vous pouvez en effet décider d’effectuer un bilan de compétences.

Travailler avec des professionnels de la reconversion dans le cadre d’une VAE ou d’un bilan de compétences vous permettra de faire le point, et d’être accompagné dans votre changement de carrière.

Pour organiser votre réorientation professionnelle par le biais de l’un de ces dispositifs, vous pouvez faire l’usage de votre compte personnel de formation.

CPF : booster votre carrière et repenser votre métier

Pour réussir sa reconversion, le CPF peut être utilisé comme moyen de financement pour changer de carrière et orienter sa vie vers quelque chose de nouveau.

Pour commencer une nouvelle carrière et mettre en action vos envies de changement, vous pouvez avoir recours à un accompagnement à la reconversion. Dans cette optique, vous avez recours à plusieurs solutions dont :

  • Le bilan de compétences avec un professionnel agréé, qui vous permettra de faire un état des lieux de ce que vous avez acquis dans le cadre de votre évolution professionnelle.
  • Le VAE ou la validation des acquis de l’expérience
  • Un accompagnement personnalisé via Pôle Emploi
  • Un projet de transition professionnelle (PTP), anciennement connu sous le nom de CIF (congé individuel de formation).

Pour vous réorienter professionnellement, et changer de travail, vous pouvez donc facilement vous tourner vers un programme de reconversion pour vous lancer vers une nouvelle aventure professionnelle.

Effectuer une reconversion pour apprendre un nouveau métier, c’est une multitude de solutions qui s’offrent à vous.

Changer de voie professionnelle et entamer une reconversion professionnelle dans le milieu souhaité, n’hésitez pas à avoir recours aux outils qui sont mis à votre disposition.