Accueil > Que fait un(e) technico-commercial(e) ?

Que fait un(e) technico-commercial(e) ?

Le métier de technico-commerciale est un métier de conseil, d’écoute et de vente. En effet, bien que les personnes exerçant ce métier fassent essentiellement de la vente, elles répondent et préviennent les attentes de leurs clients.

Le métier de technico-commercial est un métier d’expertise technique et de vente, dans lequel la personne compétente est la force de vente de l’entreprise pour laquelle elle travaille. L’intervenant qualifié doit être en mesure de présenter, d’expliquer, de conseiller, et de vendre le produit qu’il présente à son client. C’est dans cette mesure que le métier requiert une expertise solide.  la formation principale pour exercer ce métier est le BTS CONSEILS ET COMMERCIALISATION DE SOLUTIONS TECHNIQUES en alternance. Mais que fait un technico commercial au juste ? Vous trouverez, ci-dessous, la fiche métier correspondante.

Le métier de technico-commercial

Le professionnel de la vente travaille aux côtés de ses clients et les accompagne dans leur action d’achat. Il conseille, oriente, assure le service après-vente et suit l’ensemble du processus de vente : de l’achat du client à sa livraison. Ce métier est très recherché dans le milieu industriel, mais également présent dans d’autres secteurs d’activité comme le BTP. 

Le métier de technico-commercial est aussi très riche en termes de spécialisation. Il est par exemple possible de devenir technico-commercial dans le domaine industriel et d’acquérir des compétences dans les techniques de commercialisation dans ce milieu en particulier.

Le technico-commercial doit avoir les ressources nécessaires pour vendre, négocier, conseiller et accompagner. C’est un métier qui demande beaucoup de rigueur, mais aussi de l’adaptation. Il est indispensable d’accompagner les clients et de suivre les ventes que l’on effectue, au même titre qu’il faut être en mesure de négocier les contrats auprès des fournisseurs. Les principales fonctions du métier de technico-commercial sont les suivantes :

  • La vente et plus largement la mise en exergue de compétences commerciales solides.
  • L’accompagnement dans le processus d’achat, notamment le suivi des grands-comptes.
  • La fidélisation des clients : développer un portefeuille clients intéressant, c’est surtout fidéliser !
  • Le recrutement de nouveaux clients : prospecter est en effet l’un des maîtres mots du métier !
  • L’expertise technique et le conseil, une bonne connaissance des produits vendus et de leur utilisation est indispensable.

Au-delà de ces fonctions, il est indispensable de faire preuve de polyvalence. L’aspect relationnel est également à prendre en compte dans le métier de technico-commercial. Les clients apprécient et privilégient en effet les relations de confiance, il est alors important de travailler humainement, de façon individuelle et en écoutant les attentes de l’acheteur. 

La vie professionnelle

Être technico-commercial signifie souvent être autonome. Les professionnels peuvent construire leur emploi du temps en fonction de leurs rendez-vous. Cette liberté d’exercice se traduit également à travers les nombreux déplacements qui y sont attachés. Effectivement, la dimension professionnelle et nationale de ce métier conduit à des déplacements fréquents, souvent loin du domicile, le permis de conduire est donc une priorité lors du recrutement. En effet, la fonction de commercial itinérant ne doit pas vous effrayer. Il existe aussi des technico-commerciaux dits « sédentaires » qui sont attachés à une agence, un showroom et qui travaillent en fonction des horaires d’ouvertures. Chaque profil pourra donc trouver l’emploi qui correspond à son caractère et son choix de vie.

Les profils technico-commerciaux sont continuellement prisés des recruteurs : leur métier prend de l’ampleur et les employeurs en font une quête continue.

L’insertion professionnelle des étudiants de formation technico-commerciale est généralement facilitée. Les apprentis du BTS CCST, formés en alternance, ont une connaissance concrète du métier et sont très plébiscités par les entreprises.

Que fait un(e) technico-commercial : la formation

Il existe différentes formations pour exercer en tant que technico-commercial. La formation la plus répandue est celle de niveau Bac+2, qui correspond au BTS CCST – conseil et commercialisation de solutions techniques, ou au BTS TC (technico-commercial). L’apprentissage d’un étudiant en BTS peut être poursuivi au cœur d’une licence professionnelle (Bac+3).

Voir aussi : Comment demander une formation à Pôle Emploi 

Il est également possible de faire une licence professionnelle chargé d’affaires, ce type de profil doit avoir suivi auparavant une formation industrielle.