Accueil > RGPD et Big Data : l’importance de l’audit pour la protection des données

RGPD et Big Data : l’importance de l’audit pour la protection des données

Véritable problème pour toutes les entreprises, les fuites de données personnelles ou sensibles se multiplient avec des conséquences parfois désastreuses. Alors que la menace des cyberattaques ne cesse de grandir, il devient indispensable dassurer une protection efficace des données. Laudit RGPD est devenu une étape essentielle pour y parvenir.

Avec des formations de qualité dans le domaine de la cybersécurité, l’Afti Numérique, école supérieure du numérique industriel du groupe Aforp prépare les apprentis à intervenir en entreprise pour renforcer la protection des données internes. Parmi divers cursus, on retrouve :

 

BTS SIO; 

Mastère FORCYS  – Architecte en ingénierie système, réseaux et sécurité – Option cybersécurité ;

Mastère ETGL – Développeur informatique d’applications quantiques de niveau 7 ;

Bachelor ERE – Administrateur système, réseau et sécurité – Option cybersécurité.

 

Le rôle de laudit RGPD

Avec les progrès de l’informatique et du numérique, le Big Data régit dorénavant le quotidien des entreprises aux quatre coins du monde. Si cette situation permettant de gérer un nombre infini de données facilite leur fonctionnement, elle génère également de nombreux risques. Il est notamment indispensable de protéger les informations personnelles de leurs clients.

 

La mise en place du RGPD a justement pour objectif d’aider les entreprises dans la création de processus pour le traitement de la data. La première étape consiste à réaliser un audit qui va statuer sur les protections en cours et les progrès à effectuer afin d’être en conformité de la réglementation. Abordant les points de vue juridiques et techniques, il est mené par un délégué à la protection des données. Ce spécialiste en sécurité informatique et en analyse de risques au sein des systèmes d’information est très demandé sur le marché du travail. Branche distincte de la cybersécurité, les audits connaissent une hausse importante depuis lapplication du RGPD.

 

L’audit se compose de 4 grands volets :

  • La sensibilisation du personnel aux risques de la fuite de données.
  • Une cartographie approfondie du réseau et des logiciels en place.
  • Une étude du niveau de sécurité avec une analyse des risques.
  • La présentation des résultats et des solutions pour améliorer le système.

 

Des entreprises encore peu préparées

La majorité des entreprises n’accordent pas assez d’importance aux problèmes de protection des données. Une erreur qui les laisse sans véritable stratégie lorsqu’une cyberattaque se produit. De plus, les budgets informatiques sont généralement alloués à la protection des réseaux ou des systèmes et plus rarement à celle des données.

Peu préparées aux réels dangers de la cybercriminalité, les entreprises sont encore trop nombreuses à manquer doutils et dexperts en la matière pour agir de manière préventive. Pourtant, une fois le vol de données réalisé, il est déjà trop tard. Néanmoins, le nombre d’audits augmente en même temps qu’une prise de conscience grandissante.

 

Un coût élevé à éviter

Les pirates ne font plus de différence entre petites et grandes entreprises. Toutes les structures et tous les secteurs d’activité peuvent être victimes dune cyberattaque. Or, les conséquences ont d’importantes répercussions sur la réputation d’une entreprise et la relation d’affaires avec ses clients. Elles peuvent conduire à d’importantes pertes sur le plan financier. Une étude réalisée en France par IBM a évalué le coût d’une fuite de données à plus de 3 millions d’euros en moyenne.

 

Premier pas vers une démarche d’amélioration du système de traitement des données, l’audit requiert des compétences qui sont très demandées pour faire face à la menace cyber. Les formations en alternance de l’AFORP vous apportent les compétences et l’expérience nécessaires pour devenir un maillon essentiel de la cybersécurité en entreprise.