Accueil > Un décret européen pour une batterie plus durable

Un décret européen pour une batterie plus durable

Une batterie durable, à quoi cela ressemble ?   

 

Devant la nécessité d’importation des minerais précieux, la production de batterie européenne se heurte à des questions de dépendance. Avec en ligne de mire une demande en forte hausse dans les années à venir, il est temps de trouver une solution plus durable. Pour y parvenir, un accord européen vient de voir le jour.  

Le domaine de l’informatique industrielle prend une place de plus en plus importante. Avec des formations variées, l’Aforp vous prépare à votre future carrière. Elles combinent connaissance et expérience au travers de différents cursus comme : 

 

 

Un accord européen pour encadrer la production et le recyclage des batteries.  

 

Une batterie durable se veut moins consommatrice d’éléments non renouvelables et surtout recyclable. Le 9 décembre 2022, le Parlement européen et le Conseil de l’UE ont établi un accord provisoire à ce sujet.  

L’objectif est de favoriser l’émergence d’une industrie européenne des batteries. D’ici 2030, l’Europe ambitionne de représenter 25 % de la production de batteries mondiale contre seulement 3 % en 2020.  Avec plus de quarante projets d’usines de batterie sur le territoire, l’Europe continue d’investir dans le domaine.  

 

Cet accord prévoit la mise en place de normes environnementales pour encadrer la production. Des obligations vont également être prévues pour la collecte et le recyclage des batteries usagées. 

Dorénavant, les industries doivent œuvrer à produire des batteries plus vertes. Elles doivent être à la fois remplaçables et recyclables. Avec cet accord, l’accent est mis sur l’économie circulaire pour favoriser la hausse de la production. Tout le cycle de fabrication de batterie a été étudié de la conception au recyclage. Il est question de tous les types de batteries, qu’il s’agisse de voiture, smartphone, ordinateur et machines diverses.  

 

À partir de 2024, les fabricants de batteries vont devoir fournir des renseignements précis. Cela concerne l’empreinte carbone exacte pour chaque dispositif de l’extraction de matières premières au traitement après recyclage. Des critères de performances et de durabilité seront ajoutés en 2026. En 2027, les batteries des voitures électriques ne pourront plus dépasser un certain seuil carbone.  

 

Les objectifs du recyclage en chiffre 

 

Le recyclage est un point clé pour mettre en place un système de batterie plus durable. Des objectifs de collecte ont donc été imposés par décret aux entreprises dont les produits contiennent des batteries.  

 

  • En 2023, la collecte de batteries de téléphones ou d’ordinateurs doit atteindre 45 %. Elle devra progressivement augmenter jusqu’à 73 % d’ici 2030.  
  • Le taux minimal de collecte des batteries de scooters, trottinettes et vélos électriques doit dépasser les 60% d’ici 2031.  

 

L’ensemble des batteries collectées doivent être recyclées. Les composants rares sont soumis à des taux de récupération élevés. Ils sont de 50 % pour le lithium en 2023 et 80 % en 2031. Pour le cobalt et le nickel, ils sont de 90 % d’ici 2027.  

 

Batterie durable : une vision plus écologique  

 

Qui dit batterie durable, dit également une baisse des matières premières au profit de matières recyclées. En effet, le décret impose l’utilisation de 16 % de cobalt, 6 % de lithium et 6 % de nickel issus du recyclage par batterie. Des exigences environnementales qui s’appliqueront à tous les modèles produits en Europe.  

 

 

 

 

 

 

 

Accès aux événements
Journée Portes Ouvertes - Samedi 2 decembre