Formation Alternance

Licence Pro CATB - Énergie et génie climatique spécialité Chargé d’Affaires en Thermique du Bâtiment

Energies / Fluides / Domotique
Avec
logo-cnam-copie-1.jpg

93%
de réussite en 2023

Téléchargez
la fiche
Ajoutez à
ses favoris

Cette formation
vous intéresse?


Ou je contacte un conseiller :

Votre formation en détails :

Le chargé d’affaires en génie climatique coordonne et planifie les travaux de chantier, d’installations, d’équipements en appui du responsable d’affaire, du responsable technique, ou d’un ingénieur. Il intègre les attentes des clients, participe aux différentes phases du projet et communique sur les problèmes techniques avec les différents services ou les éventuels sous-traitants.

Objectifs :

• Prendre en compte les contraintes économiques et les exigences des clients
• Connaître les risques liés au projet et utiliser les normes en vigueur (installations et sécurité)
• Coordonner, planifier, communiquer et échanger avec les équipes intervenant sur les projets
• Manager les hommes, animer des réunions, travailler en équipe pluridisciplinaire et collaborer avec les différents services de l’entreprise
(études et développement, affaires, techniques, chantiers, maintenance)
• Proposer des solutions techniques répondant au besoin du client tout en assurant la maîtrise et l’économie d’énergie
• Dimensionner les installations de production de chaleur et de froid
• Connaître les aspects réglementaires et sécuritaires liés à la réalisation et l’exploitation d’une installation calorifique ou frigorifique

FORMATION TECHNIQUE

400 heures

UE 1 – MANAGEMENT – ORGANISATION DE L’ENTREPRISE ET COMMUNICATION
• Organisation et rôle du manager
• Gestion des activités techniques et non techniques

UE 2 – GESTION D’AFFAIRES EN THERMIQUE DU BÂTIMENT
• Étude des risques inhérents à l’affaire
• Élaboration de l’offre technique et commerciale
• Élaboration du contrat

UE 3 – CONDUITE DE PROJETS EN INDUSTRIE
• Méthode de conduite de projet
• Outils de suivi et de contrôle • Retour d’expérience

UE 5 – OUTILS POUR LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES BÂTIMENTS
• Contexte juridique et institutionnel
• Outils d’analyse des risques liés aux systèmes énergétiques
• Système de management intégré
• Problèmes actuels (saturnisme, rayonnements…)

UE 6 – THERMIQUE DU BÂTIMENT
• Paramètres influants • Réalisation de bilans thermiques
• Les différentes sources d’énergies renouvelables
• Normes en vigueur – Label HQE

UE 7 – TRANSFORMATION DE L’ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT
• Solutions de maîtrise et d’économie d’énergie
• Dimensionnement des installations de production calorifique et frigorifique
• Applications : froid-clim, chauffage, eau chaude sanitaire



FORMATION GÉNÉRALE

50 heures

UE 4 – PRATIQUES ÉCRITES ET ORALES DE LA COMMUNICATION PROFESSIONNELLE

  • • Bac+2
  • • BTS : FEE/FED, MI, ET, ATI, MSE, CIRA
  • • DUT : GIE, GIM, GEII, mesures physiques

  • Remplir un dossier sur le site AFORP,
  • Étude du dossier de candidature
  • Entretien avec un chargé de recrutement
  • Chercher une entreprise pour vous accueillir et signer votre contrat avec une entreprise avant décembre 2024.
  • Mises en situation réelle sur des équipements en centre de formation et en entreprise
  • Exercices et travaux pratiques pour bien appréhender les notions techniques  et théoriques

Méthodes : Exercices pratiques, mise en situation réelle sur des équipements en centre de formation et en entreprise

Moyens : Plateaux techniques rassemblant l’ensemble des technologies de l’énergie. Systèmes innovants (l’industrie 4.0). Salles de cours technologiques équipées de PC individuels

Modalités de suivi : Visites en entreprise, suivi pédagogique individualisé, bilan pédagogique semestriel

Modalités d’évaluation : Contrôle en cours de formation (CCF), soutenance orale de projet d’entreprise, épreuves ponctuelles

Il est possible d’obtenir les diplômes (CAP, BAC, BTS), les CQPM, les Titres par bloc de compétences ou par unité de valeur. Les référentiels de formations sont régulièrement mis à jour par la commission de la certification (consulter les fiches RNCP)

Veuillez consulter notre démarche handicap

Chargé d’affaires
Attaché d’affaires
Conducteur de travaux
Chargé d’études et réalisations
Responsable de projets
Responsable de bureaux d’études

Cette formation
vous intéresse?


Ou je contacte un conseiller :

RNCP : 30121
Lieux :

Mantes-la-Ville, Tremblay-En-France - PN2

Durée :

1 an

Rythme de la formation :

2 semaines en CFA / 2 semaines en entreprise

Niveau d'accès :

BTS ou Bac + 2 industriel ou  sciences et technologies

Dates :

Mantes-la-Ville
28 Aout 2024

Tremblay-En-France - PN2
04 Septembre 2024

Infos candidatures :

Début des inscriptions
01 novembre 2023
Fin des inscriptions
01 novembre 2024

Niveau préparé :

Licence pro - Titre niveau 6

Coût :

Le coût de formation n’est pas à la charge de l’apprenti. Pour les entreprises, le coût est pris en charge selon les coûts publiés par France compétences
En savoir plus

Une autre formation
qui pourrait vous intéresser :

Energies / Fluides / Domotique
Licence Pro CAIE - Chargé d’Affaires en Installations Électriques avec le CNAM
logo-cnam-copie-1.jpg
Lieux : Cachan (ouverture sept 24) , Mantes-la-Ville , Melun- Vaux-le-Pénil , Tremblay-En-France - PN2
Durée : 1 an
Niveau d'accès : BTS ou Bac + 2 industriel ou  sciences et technologies

Les principales questions posées

Accessible à un niveau bac+2, et ouvrant sur un titre certifié (registre RNCP) de niveau VI, la licence professionnelle Chargé d’affaires en thermique du bâtiment forme des spécialistes en génie climatique à diriger des projets d’installation d’équipements thermiques du bâtiment.

Le chargé d’affaires en génie climatique coordonne et planifie les travaux de chantier, d’installations, d’équipements en appui du responsable d'affaires, du responsable technique, ou d’un ingénieur.

Il intègre les attentes des clients, participe aux différentes phases du projet et communique sur les problèmes techniques avec les différents services ou les éventuels sous-traitants.

La licence professionnelle CATB est destinée aux étudiants ayant réalisé un BTS parcours Fluides, Énergies, Environnements (FEE) ou Fluides, Énergies Domotique (FED). Avoir validé un DUT ou un bac+2 en génie industriel et maintenance permet aussi d’intégrer ce bac+3 en Chargés d’Affaires en thermique du bâtiment.

Ouvert à la voie de professionnalisation le parcours licence pro CATB est en premier lieu centré sur l’acquisition de compétences professionnelles en maintenance et mise en service de différentes installations thermiques et fluidifiques

  • chauffage
  • ventilation 
  • climatisation
  • réfrigération

La conduite de projet dans le milieu du bâtiment est aussi un incontournable de la formation en matière d’apprentissage professionnel et technique. 

A la fois pour se forger une expérience professionnelle solide et pour acquérir des compétences techniques sur le terrain, la licence pro CTAB est uniquement accessible en alternance.

Les conditions d’admission reposent donc sur une étude du dossier ; mais votre candidature ne sera acceptée qu’après la signature de votre contrat d’apprentissage ou de professionnalisation auprès de votre entreprise d’accueil.

Accessible via le catalogue de formations professionnelles de l’AFORP, la licence professionnelle Chargé d’Affaires en Thermique du bâtiment s’effectue sur une année, et se décompose en 400 heures de formation technique, et en 50 heures de formation générale.

En tant que licence professionnalisante et diplômante, cette formation axée sur la gestion de projet en installations thermiques contient des unités d’enseignement (UE) telles qu’on les trouve dans un milieu universitaire. 

Le programme de la licence pro CATB est basé sur un apprentissage 

technique, humain et professionnel comprenant les savoir-faire et les savoir-être suivants :

  • Prendre en compte les contraintes économiques et les exigences des clients
  • Connaître les risques liés au projet et utiliser les normes en vigueur (installations et sécurité)
  • Coordonner, planifier, communiquer et échanger avec les équipes intervenant sur les projets
  • Manager les hommes, animer des réunions, travailler en équipe pluridisciplinaire et collaborer avec les différents services de l’entreprise

(études et développement, affaires, techniques, chantiers, maintenance)

  • Proposer des solutions techniques répondant au besoin du client tout en assurant la maîtrise et l’économie d’énergie
  • Dimensionner les installations de production de chaleur et de froid
  • Connaître les aspects réglementaires et sécuritaires liés à la réalisation et l’exploitation d’une installation calorifique ou frigorifique

Avec 100% de réussite en 2022, la licence pro énergie et génie climatique formant les futurs chargés d’affaires en thermique du bâtiment ouvre de nombreuses portes. En effet, que l’on souhaite s’engager dans une poursuite d’études supérieures ou s’insérer dans la vie active après un bac+3, plusieurs débouchés s’offrent à vous.

Dans un premier lieu après une licence pro CATB, tout diplômé peut se tourner vers une spécialisation en génie climatique en suivant un mastère, ou en obtenant un titre professionnel ou une certification de niveau VII (par exemple, un mastère). 

D’un point de vue professionnel, les titulaires de cette licence professionnelle sont formés pour devenir des gestionnaires de projets en thermique du bâtiment

Ces spécialistes en génie climatique et thermique dotés d’un profil technico-commercial sont amenés à exercer comme responsables de chantier de rénovation thermique et énergétique, consultant en bureau d’études, ou 

encore, en tant que conducteurs de travaux liés à des installations thermiques dans le bâtiment.

Suivre une licence pro CATB permet à des apprentis de devenir des spécialistes en génie thermique et énergie. Après la formation, ceux-ci sont notamment dotés d’un bagage solide en matière de management et de relation client. Ces compétences à la fois techniques et humaines permettent des prétentions salariales relativement élevées. On note qu’un chargé d’affaires en thermique du bâtiment débute avec un salaire moyen estimé 33 500 euros brut par an. Les chargés de projet les plus expérimentés sont rémunérés jusqu’à 52 500 euros annuel. En règle générale, un chargé d’affaires en génie climatique titulaire d’une licence professionnelle CATB perçoit un salaire de 2 500 et 2 800 euros bruts par mois.

CAPTCHA protection