CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle (CQPM 137)

Réf n° CQPM/CQPI 137

N° Cert. : MQ 1996 0137 R/I

Niveau de Qualification: 4

Catégorie : B

Type: CQPM/CQPI

 

Accompagnement à la certification :

  • Evaluation préformative : 1 jour
  • Préparation des dossiers techniques : 3 jours
  • Frais de certification : 500€HT

 

Tâches visées :

 

1. Contrôler le bon fonctionnement d’une machine ou installation 

2. Diagnostiquer un dysfonctionnement sur des équipements pluri technologiques  

3. Réaliser une intervention de maintenance préventive 

4. Réaliser une intervention de maintenance curative 

5. Collecter et capitaliser des informations relatives à l’activité 

6. Analyser les informations et participer à une action de progrès  

Objectifs

Le technicien en maintenance industrielle assure des missions de maintenance préventive et curative sur des équipements pluritechnologiques et tous types d’appareils de production, il détecte les pannes et établit un diagnostic en amont de son intervention, il procède alors à la réparation ou au changement de la pièce ou de l’appareil défectueux ou il fait appel à des prestataires extérieurs si nécessaire, puis il procède aux nouveaux réglages et effectue les contrôles et tests avant la remise en service. Au terme de ses interventions, il consigne les opérations effectuées. Il est également sollicité afin d’optimiser et améliorer la sécurité et les performances des matériels et équipements qui sont dans son périmètre de responsabilité.  

 

 

MOYENS

Systèmes mécaniques, automatisés, chaînes de conditionnement avec ou sans robot (médicament, savon, liquide…), lignes de production, logiciels de GMAO et de supervision, bancs de câblage individuel, bancs de réalisation individuelle: électrotechnique, électronique de puissance, mécanique, pneumatique, hydraulique et automatique; PC individuel, mallettes didactiques: analyse d'huile, lignage laser, analyse vibratoire et thermographique

Public concerné

Salarié en poste ou prise de poste, contrat de professionnalisation ou validation de l'expérience:

 

  • Jeunes et adultes
  • Salarié(e)s
  • Intérimaires
  • Demandeurs d’emploi

Prérequis

Savoir lire et écrire le français

 

Débutant accepté

Contenu

RNCP35282BC01

Le diagnostic de panne et l'organisation d'interventions de maintenance

1. Contrôler le bon fonctionnement d’une machine ou installation
2. Diagnostiquer un dysfonctionnement sur des équipements pluritechnologiques

Le technicien en maintenance industrielle contrôle le bon fonctionnement d’une machine ou installation, il doit également être en mesure de diagnostiquer un dysfonctionnement sur des équipements pluri technologiques. Pour se faire, le technicien de maintenance industrielle identifie les différents points de contrôles puis il utilise les moyens appropriés qui lui permettront de consolider son analyse ainsi, diagnostiquer le dysfonctionnement constaté.


Connaissances associées :

- Méthodologie de diagnostic de panne et méthodes de maintenance.
- Paramètres de contrôles techniques d’une installation et les modes de marches et d’arrêts d’une installation automatisée.
- Les outils numériques

RNCP35282BC02

L'intervention de maintenance

1. Réaliser une intervention de maintenance préventive
2. Réaliser une intervention de maintenance curative

Le technicien en maintenance industrielle réalise une intervention de maintenance préventive et curative. Dans le cadre de ces interventions, il doit suivre les procédures adaptées et rassembler les matériels, outillages et pièces nécessaires selon les travaux à réaliser. Le technicien de maintenance industrielle applique les méthodes de démontage et remontage puis teste les fonctionnalités des équipements remplacés ou réparés.

Connaissances associées :

- Technologies des composants électriques, mécaniques, hydrauliques, pneumatiques.
- Préparation et organisation des interventions de maintenance
- Les gammes de maintenance
- Méthodologie d’intervention et méthodes de maintenance

RNCP35282BC03

La contribution à l’amélioration continue

1. Collecter et capitaliser des informations relatives à l’activité
2. Analyser les informations et participer à une action de progrès

Le technicien en maintenance industrielle collecte et capitalise des informations relatives à l’activité puis analyse les informations afin de participer à une action de progrès. Pour se faire, le technicien de maintenance industrielle sélectionne les indicateurs et sources de données dont il a besoin, son expertise technique lui permettra de formuler des actions de progrès.

Connaissances associées :

- Les outils d’aide à la décision et méthodes de résolution de problème,
- Les bases de la communication professionnelle.
- Les outils numériques

Validation

CQP 137:

 

Par la formation via:
  • CPF
  • Contrat d’apprentissage (si mobilisation du CPF)
  • Contrat de professionnalisation
  • Plan de développement des compétences
  • CPF transition Prof.
  • POE (Individuelle/collective)
  • Pro A
Par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Supports

Fascicule, e-learning, etc...

Modalités de suivi

Enquête de suivi à 6 mois

Modalités d'évaluation

Les compétences professionnelles mentionnées dans le référentiel du CQP sont évaluées par la commission d’évaluation à l’aide des critères avec niveau d’exigence et selon les conditions d’évaluation définies dans le référentiel de certification. 

 

Chaque référentiel de CQP peut prévoir plusieurs modalités alternatives ou cumulatives d’évaluation pour chacune des compétences professionnelles à évaluer.  

L’UIMM territoriale centre d’examen définit les modalités d’évaluation en concertation avec l’entreprise et les acteurs concernés (organisme de formation, candidats, etc...).

 

Cette évaluation sera complétée par l’avis de l’entreprise (hors dispositif VAE).    

 

Les modalités d'évaluation sont les suivantes :       

a) Évaluation en situation professionnelle réelle  

L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles. Cette évaluation s’appuie sur :       

· une observation en situation de travail       

· des questionnements avec apport d’éléments de preuve par le candidat          

b) Présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel       

Le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre d’examen, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les

exigences du référentiel de certification sont satisfaites.      

c) Évaluation à partir d’une situation professionnelle reconstituée     L’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans des conditions représentatives d’une situation réelle d’entreprise : 

· par observation avec questionnements       

Ou       

· avec une restitution écrite et/ou orale par le candidat        

d) Avis de l’entreprise       

L’entreprise (tuteur, responsable hiérarchique ou fonctionnel…) donne un avis en regard des compétences professionnelles du référentiel de certification sur les éléments mis en œuvre par le candidat lors de la réalisation de projets ou activités professionnels.

 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation des blocs de compétences. En cas de validation partielle, le candidat aura la possibilité de se présenter, dans un délai de 5 ans, à de nouvelles actions d’évaluations au bloc de compétences qui lui permettront de valider l’intégralité de la certification professionnelle. La réinscription du candidat sera effectuée par  l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation, ou directement par le candidat en personne.